Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

Bataille de Grenoble Juin 1940: un succès français

jean martin

18 Juin 1940….

De Gaulle a lancé son appel à la résistance nationale tandis que Pétain, depuis le jour précédent, a appelé à cesser le combat.

Les allemand s ont mis genoux l’armée française et sont à Lyon. De leur côté, les italiens ont attendu patiemment que les français soient à terre pour porter l’estocade et s’emparer de territoires afin de peser dans les négociations futures. Mais cela ne se passe pas comme prévu. Ils sont stoppés net dans les Alpes malgré une écrasante supériorité numérique (300 000 hommes contre 175 000 français) mais de graves lacunes dans la stratégie et la combativité.

Les allemands décident de s’emparer de Chambéry et Grenoble. Les français réagissent en constituant un front défensif à l’aide de troupes et de matériel très hétéroclite (canons issus de la marine, personnels de dépôt mis à contribution, rescapé de l’enfer de Dunkerque….) qui renforcent l’armée des alpes du général Olry. Pour Grenoble, Le point central de la défense s’appuie sur la cluse de Voreppe.

21 Juin 1940….

La wehrmacht concentre ses forces pour s’emparer de Grenoble et Chambéry.

22 juin 1940….

La wehrmacht passe à l’offensive. 150 panzers appuyés par des éléments d’une division motorisée se lancent dans les lignes françaises pour forcer la cluse de Voreppe mais sont stoppés par le feu de l’artillerie française.

23 juin 1940….

Re belotte, après une intense préparation d’artillerie, les allemands récidivent et n’avancent toujours pas en laissant de nombreux morts sur le terrain.

Coté Savoie, les allemand prennent Aix Les bains mais sont arrêtés net par un déluge d’artillerie.

24 Juin 1940…

Les allemands essayent de déborder les défenses françaises par l’ouest (St Gervais) et l’est (Col de la placette).A l’ouest, après une intense préparation d’artillerie, ils tentent de franchir l’Isère en mettant des canots à l’eau qui sont emportés par de violents courants. A l’est, ils sont de nouveau stoppés par l’artillerie française. La wehrmacht n’avance toujours pas et les ritals sont toujours bloqués à la crête des alpes. Les forces de l’axe n’arrivent pas à faire leur jonction.

25 juin 1940….

L’armistice entre en vigueur. Grenoble et Chambéry ne sont pas tombées et ne seront occupés par les allemands qu’en Juillet 1943 après la chute de Mussolini.

Cet épisode peu connu de la seconde guerre mondiale reste un des rares succès français en 1940. Il montre qu’au sein de l’armée française, malgré ce que l’on a pu raconter, il n’y avait pas que des incompétents et des couillards.

Cet article est un extrait inspiré d’un texte de Karl Chevalière intitulé la bataille des Alpes, les français sauvent l’honneur paru dans le magazine 2GM JUIN –DECEMBRE 1940 « le jour de l’aigle » paru en Aout 2005.

Bataille de Grenoble Juin 1940: un succès français

Commentaires