Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

Pélerinage à Notre Dame de la Salette

jean martin
Pélerinage à Notre Dame de la Salette

 

La Salette , c'est un peu le « Lourdes » ou le « Fatima » du Dauphiné mais sans les flonflons ni les marchands du temple, dans un lieu assez isolé à 90 kilomètres au Sud de Grenoble sur la route entre La Mure et Gap.

 

La petite histoire du sanctuaire de la Salette

 

Le 19 septembre 1846, dans les alpages au-dessus du village de La Salette en Isère, deux bergers, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, affirment avoir rencontré une « Belle Dame » en pleurs, entourée d'un halo de lumière qui leur a confié un message de conversion, pour « tout son peuple ».

 

 

C'est la vierge Marie qui s’adresse aux enfants tantôt en français,tantôt en patois. Son message concerne notamment les habitudes de vie locales, de tradition agricole et invite les enfants à la prière.

 

 

Le 19 septembre 1851, l’évêque de Grenoble,Mgr Philibert de Bruillard, déclare dans un mandement que « les fidèles sont fondés à croire cette apparition indubitable et certaine».

 

 

Dès 1852, un pélerinage se constitue avec un groupe de missionnaires pour accompagner les pélerins. Les 1er « pères de La Salette » construisent des chalets de bois et une chapelle, ancêtres de l'hôtellerie et de la basilique bâtie entre 1851 et 1879.

 

 

En 1855, une nouvelle enquête, confirme la décision de Mgr Philibert de Bruillard. Son successeur déclare : « La mission des bergers est finie, celle de l’Église commence».

 

 

Quelque soit le jugement que l'on porter sur la réalité historique de l'apparition, Ce lieu de pélerinage au sein de ce magnifique site montagnard ne laisse pas indifférent.

 

Les pèlerinages les plus importants ont lieu le 19 septembre ainsi qu’aux fêtes liées à la Vierge Marie.

 

                            --$--$--$--$--$--

CORPS : dernier village avant la montée vers le sanctuaire

CORPS : dernier village avant la montée vers le sanctuaire

La sainte vierge et les 2 enfants bergers

La sainte vierge et les 2 enfants bergers

la vierge et en arrière plan la montagne

la vierge et en arrière plan la montagne

vue globale  du sanctuaire

vue globale du sanctuaire

la basilique du sanctuaire

la basilique du sanctuaire

la basilique du sanctuaire (2)

la basilique du sanctuaire (2)

la basilique du sanctuaire (3)

la basilique du sanctuaire (3)

Hiver 1967

Hiver 1967

ravitaillement en hiver

ravitaillement en hiver

 

Trajet Grenoble- La Salette

 

( fin XIXème siècle – Début XXème siècle) : toute une expédition....

 

1)  Train SNCF ( ex PLM) de Grenoble à Saint-Georges-de-Commiers

 

2)  St Georges de Commier - La Mure par une petite ligne de chemin de fer à dimension métrique taillée au-dessus des gouffres : jusque là, ça roule

 

3)  Trajet de La Mure à Corps, les voies ferrées n’existent pas et il faut monter dans des diligences brinqueballantes.

 

4)  Enfin, de Corps au monastère, belle grimpette de trois ou quatre heures à dos de mulets ou à pied.

 

 

Aujourd'hui, 90 km en bagnole depuis Grenoble et c'est réglé en 1h30 -2H00. Attention à la montée et descente Vizille-Laffrey (12-14% de pente)

Pélerinage à Notre Dame de la Salette

Commentaires