Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

Grenoble dans les années 50

jean martin

           Après la 2ème guerre mondiale, Grenoble compte environ 100 000 habitants auxquels s'ajoutent les quelques 40 000 banlieusards qui peuplent les communes avoisantes ( Echirolles, Seyssins, Seyssinet, Fontaine, Sassenage, St Egrêve, St martin le vinoux, La tronche, Meylan, St martin d'hères, Poisat, Eybens, Gières).

 

  La coupure saillante Est-Ouest des anciennes fortifications devenues « les grands boulevards » divisent la ville en 2. Au Nord, le centre historique ( vieille ville , ville haumanienne, quartiers de la gare) et le quartier Berriat et ses alentours sont urbanisés depuis des decennies voir plus pour le cœur de la ville. Au sud, même si l'urbanisation avance à grands pas,il y a encore de nombreux champs et jardin ouvriers et l'aéroport Mermoz qui gêle une grosse partie du territoire.

Jusqu'à la fin des années 40, les choses ne changent guère. La France est encore soumis aux tickets de rationnement et Grenoble n'y échappe pas. Le pouvoir municipal est instable, des maires gaullistes, socialistes et même communiste se succèdent parfois sur des périodes très courtes.
La mutation rapide de la ville est  sur les rails comme dans beaucoup de cités françaises au sortir de la guerre. Grenoble possède plusieurs atouts. Si la guerre a provoqué d'importantes destruction au niveau national, le potentiel industriel dauphinois a largement été épargné. Celui-ci emmené par une main d'oeuvre qualifée et compétente et des industriels animés d'un esprit conquérant, en relation étroite avec une universté en prise directe avec l'économie locale, vont accélérer le développement de la ville. Le site, entouré de montagnes va contribuer à booster l'attractivité de la ville.

Le véritable redémarrage s'effectue en 1951, date à laquelle la construction reprend de plus belle. De moins de 100 logements neufs par an , on passe à plus de 400 logements neufs par an et ce chiffre ira en s'aamplifiant au cours de la décennie.En 1954, Grenoble compte environ 115 000 habitants et en 1962, ce sera 155 000 habitants ( environ +35% en 8 ans).A la fin des années 50 , ¼ des habitants sont de vieille souche grenobloise, ¼ sont d'origine italienne et le reste vient d'un peu partout.

Ce dynamisme , au niveau économique et démographique ne se ressent pas au niveau politique. Certe, la situation s'est stabilisé en 1949, avec la prise de pouvoir municipal par le docteur Martin (1873-1967), socialiste, ancien compagnon de route de Paul Mistral,le maire batisseur des années 30. Mais le fringant militant de l'avant-guerre et l'ardent patriote de la 2ème guerre mondiale a laissé place à un vieil homme dont certaines décisions notamment urbanistique ( pas de plan de urbanisme) ne sont pas couronnées de succès comme dans les quartiers de l'expansion.C'est l'époque ou Grenoble grandit à la vas comme je te pousse, rues trop étroites, immeubles trop serrés, équipements communaux déficients.
 
En 1959, Albert Michallon (UNR-gaulliste) remporte au 2ème tour l'élection municipale avec 48,3% des voix face à une liste communiste (30,8% des voix) et une liste SFIO (socialiste – 20,9% des voix) et devient maire de la ville. Une ère s'achève et une nouvelle commence.
Plan de Grenoble en 1956

Plan de Grenoble en 1956

Vue de Grenoble depuis le massif de la Bastille

Vue de Grenoble depuis le massif de la Bastille

Place Grenette

Place Grenette

Place Grenette

Place Grenette

Rue Félix Poulat - la fin du tram

Rue Félix Poulat - la fin du tram

Rue Felix Poulat - après le tram

Rue Felix Poulat - après le tram

Place du Tribunal - ancien palais de justice

Place du Tribunal - ancien palais de justice

Palais de justice

Palais de justice

Théatre municipal près de la place du trib

Théatre municipal près de la place du trib

Personnages rue Montorge

Personnages rue Montorge

Les pompiers

Les pompiers

1ère génération de téléphérique (avant 1953)

1ère génération de téléphérique (avant 1953)

2ème génération de téléphérique (après1953)

2ème génération de téléphérique (après1953)

Place de la Bastille

Place de la Bastille

Pont Marius Gontard

Pont Marius Gontard

Pont porte de France

Pont porte de France

Foire à l'Esplanade

Foire à l'Esplanade

Vue sur Quartier St Laurent

Vue sur Quartier St Laurent

Quartier saint Laurent avant rénovation

Quartier saint Laurent avant rénovation

Rive gauche - station départ téléphérique

Rive gauche - station départ téléphérique

Avenu Alsace lorraine en hiver

Avenu Alsace lorraine en hiver

Avenue Alsace lorraine en hiver

Avenue Alsace lorraine en hiver

Avenue Alsace lorraine près de la gare

Avenue Alsace lorraine près de la gare

ancienne gare SNCF (détruite en 1967)

ancienne gare SNCF (détruite en 1967)

Bd Gambetta (vue depuis le sud de Grenoble)

Bd Gambetta (vue depuis le sud de Grenoble)

Bd Gambetta (à gauche, le lycée Champollion)

Bd Gambetta (à gauche, le lycée Champollion)

Bd Gambetta - croisementr avec les grands boulevards

Bd Gambetta - croisementr avec les grands boulevards

Piscine municipale Jean Bron  dite la "muni"

Piscine municipale Jean Bron dite la "muni"

Vue du quartier de l'Aigle

Vue du quartier de l'Aigle

Quartier de l'Aigle - La station d'essence a été remplacée par un Mac Do (autre époque...)

Quartier de l'Aigle - La station d'essence a été remplacée par un Mac Do (autre époque...)

Quartier de l'Aigle (voie de chemin de fer Grenoble-Chambery et Grenoble-Gap)

Quartier de l'Aigle (voie de chemin de fer Grenoble-Chambery et Grenoble-Gap)

Vue Gd boulevards depuis le Vercors

Vue Gd boulevards depuis le Vercors

Gds Boulevards

Gds Boulevards

Gds Boulevards

Gds Boulevards

Ancienne école des pupilles de l'air

Ancienne école des pupilles de l'air

Gds boulevards coté parc Paul Mistral

Gds boulevards coté parc Paul Mistral

Parc Paul Mistral

Parc Paul Mistral

Ancien stade - remplacé par le stade des Alpes

Ancien stade - remplacé par le stade des Alpes

Vue du quartier de la Capuche

Vue du quartier de la Capuche

Cours de la Libération

Cours de la Libération

Vue Quartier de la Mutualité

Vue Quartier de la Mutualité

Place de Verdun

Place de Verdun

Vue presqu'ile

Vue presqu'ile

Derniers tramways sur le cours Berriat

Derniers tramways sur le cours Berriat

Place St Bruno

Place St Bruno

Vue sur quartier de la Frise (devenu Europole)

Vue sur quartier de la Frise (devenu Europole)

Grêve à la Viscose ( cours de la Libération - quartier du Rondeau)

Grêve à la Viscose ( cours de la Libération - quartier du Rondeau)

Commentaires