Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GRENOBLE - la ville et sa région

Plans, photos et images

Les Grands Boulevards

jean martin
Les Grands Boulevards
Les Grands Boulevards

Les grands boulevards Dès 1920, le plan d’urbanisme grenoblois (plan Jaussely) prévoyait de transformer les fortifications construites en 1880 en grands boulevards. Mais l’opération s’avère coûteuse, en particulier avec les travaux d’arasement pour combler les fossés et les talus des fortifications. Face aux contraintes budgétaires, et ensuite économiques pendant la deuxième guerre mondiale, cette opération s’effectue en trois tranches, la première jusqu’en 1937, la seconde en 1942 et il faut attendre 1950 pour voir la fin du projet. Aucun projet détaillé quant à la construction des îlots n’avait...

PontCharra : Cité de la Viscamine et son phalanstère

jean martin
PontCharra : Cité de la Viscamine et son phalanstère
PontCharra : Cité de la Viscamine et son phalanstère

L'usine , la cité et son phalanstère La création d’une cité ouvrière et de son phalanstère (1928-1930) Au début du XXème siècle, Joseph Carre est un homme politique local, entrepreneur industriel et visionnaire ambitieux qui dirige une papèterie à Pontcharra (Isère – 40 Km de Grenoble - à la frontière savoyarde). Pour continuer de développer ses activités industrielles, il rachète un brevet permettant de produire de la soie industrielle, la viscose (à base de cellulose) et Il crée la société La Viscamine en 1928. Sa nouvelle société est l’occasion d’appliquer les théories sociales de Charles Fourier...

Funiculaire de St Hilaire du Touvet

jean martin
Funiculaire de St Hilaire du Touvet
Funiculaire de St Hilaire du Touvet

Histoire du funiculaire Le funiculaire de Saint-Hilaire-du-Touvet est situé dans le département de l'Isère. Il relie Lumbin, situé entre Grenoble et Chambéry dans la vallée du Grésivaudan, et Saint-Hilaire-du-Touvet, sur le plateau des Petites-Roches sur le flanc sud-ouest du Massif de la Chartreuse. Il est le plus pentu et l'un de plus anciens chemins de fer touristiques des Alpes françaises. Le funiculaire a été construit entre 1920 et 1923 et inauguré le 19 juillet 1924. Il était initialement desservi par le tramway qui reliait Grenoble à Chapareillan. En 1925 fut créé le Centre Médico Chirurgical...

Echirolles - Cité Viscose (2/2) : renaissance d'une cité

jean martin
Echirolles - Cité Viscose (2/2) : renaissance d'une cité
Echirolles - Cité Viscose (2/2) : renaissance d'une cité

Transformation en cité HLM En 1983, en pleine déconfiture, la cité attendait avec résignation le même sort que la cité jardin du Rondeau (devenue cité Paul Mistral). De nombreux logements sont inoccupés suite aux licenciements effectués dans l’usine et les jardins sont en grande partie laissés à l’abandon. Les rues de la cité ne sont pas au gabarit moderne. Mais l’OPAC, au lieu de raser la cité choisit de la restaurer. Les leçons tirées des expériences Mistral et Villeneuve ont-elles été prises en compte ? C’est reste une hypothèse vraisemblable. L’OPAC rajoute quelques constructions (autour de...

Echirolles - Cité Viscose (1/2) : une cité jardin ouvrière

jean martin
Echirolles  - Cité Viscose (1/2) : une cité jardin ouvrière
Echirolles - Cité Viscose (1/2) : une cité jardin ouvrière

Echirolles au début du XXème siècle Avec ses quelques 800 habitants dans les années 1920, Echirolles demeure une commune rurale. Elle est concentrée sur son activité traditionnelle : la culture des mûriers destinée à l’élevage des vers à soie. Echirolles n’est pas encore la banlieue de Grenoble que l’on connait aujourd’hui. La ville centre est encore enserrée dans ses remparts, devenus les grands boulevards et la vie échirolloise est concentré dans la partie « village », le reste étant constitués de champs. Le microcosme local reste une société rurale traditionnelle et le pouvoir politique local...

<< < 10 20 21 > >>