Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GRENOBLE - la ville et sa région

Plans, photos et images

les gantiers de Grenoble

jean martin
les gantiers de Grenoble
les gantiers de Grenoble

Les débuts de la ganterie La ganterie est une industrie très ancienne à Grenoble, puisqu’on fabriquait des gants dans le Dauphiné depuis le Bas Moyen Âge. Les traditions et les secrets du métier étaient transmis de père en fils et le gantier d’alors était maître de tout le processus. Il achetait ses peaux, puis s’occupait de les mégir et de les teindre, avant de les transformer en gants plus ou moins bien coupés, cousus à la main. La révolution faillit emporter le gant grenoblois car le port de celui-ci identifiait l'aristocrate. Heureusement, les affaires reprirent car le gant revint en grâce...

(2/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno: Les prolos

jean martin
 (2/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno:  Les prolos
(2/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno: Les prolos

Plan du quartier Chorier Berriat (1870) J usqu’en 1990, ce quartier ouvrier et sa vie populaire avec ses 55 cafés dans l’après-guerre sur le cours Berriat , ressemblait à une petite ville dans la ville avec comme épicentre la place Saint-Bruno et son église, et comme artères le cours Berriat , la rue Nicolas Chorier, l’axe rue Ampère – rue Diderot. Dès 1880, ce quartier était desservi par des transports en communs hippomobiles. De 1895 à 1952 une ligne de tramway, à vapeur puis électrique remontait le cours Berriat puis fut remplacé par bus et trolleybus. En 1914, le quartier accueille la plupart...

Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno: un passé industriel qui ne passe pas

jean martin
 Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno: un passé industriel qui ne passe pas
Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno: un passé industriel qui ne passe pas

En même temps que l'essor de la ganterie grenobloise au milieu du XIXème siècle, de nouvelles industries apparaissent dans Grenoble et notamment dans le quartier Berriat, nouvel eldorado des entreprises en manque de place pour installer leurs usines. L'invention de la « houille blanche » ayant donné momentanément un avantage énergétique aux régions alpines, des activités anciennes (cimenteries, connaissent un renouveau tandis que des activités nouvelles connaissent un essor remarquable. A coté du monde des gantiers et de l'ancienne bourgeoisie administrative, un nouveau monde entrepreneurial s'installe....

(1/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno : La conquête de l’Ouest

jean martin
(1/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno  : La conquête de l’Ouest
(1/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno : La conquête de l’Ouest

Eglise Saint-Bruno Le quartier est délimité au Sud par la barrière des hauts immeubles du boulevard Joseph Vallier, la rue du Vercors au Nord, la voie de chemin de fer à l’Est, et enfin l’autoroute sur les berges du Drac à l’Ouest. La voie de chemin de fer marque la limite entre le quartier Choriet Berriat Saint Bruno « populaire » et le centre de Grenoble plus « bourgeois » A part les grands immeubles postérieurs aux années 50 situés sur les grands axes qui peuvent dépasser les 10 étages, il n’y a pas de grands ensembles ni de grandes tours et ni de grandes barres dans le quartier. Dans le quadrilatère...

Tramway Grenoble - Chapareillans

jean martin
Tramway Grenoble - Chapareillans
Tramway Grenoble - Chapareillans

A la fin du XIXème siècle, la rive droite de l'Isère située entre l'Est de Grenoble et la frontière savoyarde est loin de connaitre la prospérité qui sera la sienne en ce début du XXIème siècle. L'industrie reste absente sur ce territoire car les torrents de la Chartreuse n'ont pas suffisamment de débit pour alimenter de grosses usines. Grâce α des sols fertiles et bien exposés, c'est l'agriculture dont la production de vin est le fer de lance qui prédomine. Mais en 1871, le phyloxera dévaste les vignes et entraîne une crise agricole persistante. Les autorités locales décident de favoriser la diversification...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>