Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

16 articles avec grenoble aun cours des siecles

Grenoble du second empire à la belle époque 1871-1914

jean martin
Grenoble du second empire à la belle époque 1871-1914
Grenoble du second empire à la belle époque 1871-1914

Ce post résume l'histoire de Grenoble depuis la naissance d'une nouvelle république ( la numéro 3) en 1871 sur les ruines du second empire napoléonnien (Napoléon III) jusqu'à la fin de la "belle époque" en 1914 juste avant la 1ère guerre mondiale. Pour des raisons économiques et non par une quelconque volonté militaire stratégique, Grenoble s'étend en conquérant peu à peu son propre territoire. Entre 1870 et 1914, la superficie de la commune n'évolue guère si ce n'est l’annexion du quartier de la Porte de France et de l’Esplanade au détriment de Saint-Martin le Vinoux. En 1871, deux villes se font...

Grenoble pendant l'entre deux guerres 1920-1940

jean martin
Grenoble pendant l'entre deux guerres 1920-1940
Grenoble pendant l'entre deux guerres 1920-1940

Année 1919. Le 1er conflit mondial vient de se terminer laissant la France exangue démographiquement . En plus des lourdes destructions dans le Nord et l'Est du pays, 1,4 millions de jeunes hommes ont été fauchés par les balles allemandes et plus de 3 millions ont été estropiés par les combats. Pour Grenoble , ce sont plus de 2000 jeunes qui ont payé de leur vie ces combats fratricides entre nations européennes. Néammoins Grenoble, ville située plus de 500 km des front n'a pas trop souffert matériellement des violences du conflit . Paul Mistral (1872-1932) C 'est au cours de cette année que, Paul...

Grenoble dans les années 50

jean martin
Grenoble dans les années 50
Grenoble dans les années 50

Après la 2ème guerre mondiale, Grenoble compte environ 100 000 habitants auxquels s'ajoutent les quelques 40 000 banlieusards qui peuplent les communes avoisantes ( Echirolles, Seyssins, Seyssinet, Fontaine, Sassenage, St Egrêve, St martin le vinoux, La tronche, Meylan, St martin d'hères, Poisat, Eybens, Gières). La coupure saillante Est-Ouest des anciennes fortifications devenues « les grands boulevards » divisent la ville en 2. Au Nord, le centre historique ( vieille ville , ville haumanienne, quartiers de la gare) et le quartier Berriat et ses alentours sont urbanisés depuis des decennies voir...

Bataille de Grenoble Juin 1940: un succès français

jean martin
Bataille de Grenoble Juin 1940: un succès français
Bataille de Grenoble Juin 1940: un succès français

18 Juin 1940…. De Gaulle a lancé son appel à la résistance nationale tandis que Pétain, depuis le jour précédent, a appelé à cesser le combat. Les allemand s ont mis genoux l’armée française et sont à Lyon. De leur côté, les italiens ont attendu patiemment que les français soient à terre pour porter l’estocade et s’emparer de territoires afin de peser dans les négociations futures. Mais cela ne se passe pas comme prévu. Ils sont stoppés net dans les Alpes malgré une écrasante supériorité numérique (300 000 hommes contre 175 000 français) mais de graves lacunes dans la stratégie et la combativité....

Alain Carignon : le dernier baron de la droite grenobloise

jean martin
Alain Carignon : le dernier baron de la droite grenobloise
Alain Carignon : le dernier baron de la droite grenobloise

Une précocité en politique C’est un enfant du pays né en Février 1949 à Vizille. Un père, journaliste au Dauphiné Libéré, l’a –t-il prédisposé à être un bon communiquant ? Possible… Dès son adolescence, au lycée Champollion, il prend le virus de la politique et milite à l’UJP, mouvement de jeunesse gaulliste quand en 1968, beaucoup d’intellos voulaient faire la révolution et changer le monde. 1971-1983 : L’ascension En 1971, à 22 ans, c’est déjà un « vieux routier » de la politique. La droite monte une liste à Saint Martin d’hères face au pouvoir vacillant du PCF lors des élections municipales....

<< < 1 2 3 4 > >>