Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

(3/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno : Les bobos

jean martin

Fin de l'histoire

Plusieurs évènements vont bouleverser la vie du quartier. Tout d’abord, le retour en 1987 du tramway qui traverse d’EST en OUEST le quartier en remontant le cours Berriat jusqu’ à l’estacade (ou la passerelle pour les « vieux » grenoblois). L’installation des rails du tramway a permis de passer d’une rénovation à minima à une revalorisation à grande échelle du quartier. La création du nouveau quartier Europole à la place du quartier de la Frise à partir de 1990 et l’émergence du pôle scientifique de la presqu’ile, démarré dès le milieu des années 50 autour du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) et du nucléaire, qui entraîna l’arrivée d’autres entreprises et institutions (CNRS, STMicroélectronics, Synchrotron, Minatec...), à la lisière nord du quartier Choriet Berriat Saint-Bruno, provoqua l’arrivée massive d’ingénieurs, cadres supérieurs ou techniciens cherchant à habiter sur place.

 

Le phénomène, désigné sous forme de gentrification(1) avec son avatar intellectuel, la boboisation déferla en quelques années dans le quartier. Cela se remarqua rapidement dans les écoles où le taux de familles prolétaires chuta rapidement de 80% et plus à moins de 50%.Progressivement, bien que conservant ses oripeaux ouvriers, le quartier se transforma en un quartier « bobo ». Avec 2600 euros par m2 (2015) en moyenne pour l’ancien et 3500 euros pour le neuf, il talonne, suite à une hausse de plus de 100% en cinq ans, les quartiers bourgeois de l’Ile Verte et de l’Hyper-centre. La limite bourgeois-prolo qui était au niveau de la voie de chemin de fer passa plus à l’Ouest, sur le Drac entre Fontaine et Grenoble. En 2010, la dernière friche importante du quartier le site Bouchayer -Viallet est devenue une zone mêlant également habitats, bureaux, et espaces culturels et de loisirs. En 2015, un nouveau projet immobilier (environ 300 logements sur 1,2 Ha) sur l’emplacement du site de production Raymond-Bouton est en projet. Néanmoins il reste un quartier « où il fait bon vivre, malgré tout » avec une population sensible aux thèmes écologiques,à voir avec le poids du vote Verts aux élections municipales (2008 : 30% des voix ; 2014 : plus de 50% des voix). La transformation de Choriet Berriat Saint-Bruno, est un bel exemple de boboï-sation d’un ancien quartier populaire et de disparition du monde ouvrier, parti sous d’autres cieux.

 

Les temps et l’époque ont changé. Pour beaucoup, la présence dans le quartier n’est qu’une étape, l’objectif étant de s’installer autour de Grenoble dans un pavillon avec jardin et de la place, chose devenu un luxe dans le quartier face à la densification dont le quartier est victime.Les mentalités aussi ont bougé, pas forcément en bien. A la solidarité corporatiste du monde ouvrier dans les usines s’est substitué un monde de « technos » diplômés (cadres tertiaires, ingénieurs, techniciens….) où règne un individualisme pour conserver sa place et son employabilité dans le monde économique issu de la mondialisation. Malgré la présence de quelques poches populaires comme les immeubles HLM en brique en face du palais de justice ou l’îlot maghrébin (une sorte de Barbès miniature) autour de l’arrêt Saint-Bruno, Les prolos, les petits jardins ouvriers, les cafés populos remplis d’ouvriers à six heures du matin dans le quartier, c’est aujoud'hui terminé….

 

  1. gentrification : « terme venant de l’anglais « gentry » désignant le processus par lequel le profil économique et social des habitants d’un quartier se transforme au profit d’une couche sociale supérieure

 

Plan et limite du quartier Chorier Berriat Saint Bruno (avant le retour du tram)

(3/3) Quartier Chorier Berriat Saint-Bruno  :  Les bobos

Le quartier actuellement

 

Le coeur du quartier : La place Saint-Bruno

 

Le coeur du quartier : La place Saint-Bruno

Le coeur du quartier : La place Saint-Bruno

Eglise Saint-Bruno coté marché

Eglise Saint-Bruno coté marché

Eglise Saint-Brunoarrière de l'église

Eglise Saint-Brunoarrière de l'église

La cure

La cure

Parc attenant à la place St Bruno

Parc attenant à la place St Bruno

Parc attenant à la place St Bruno

Parc attenant à la place St Bruno

Parc attenant à la place St Bruno

Parc attenant à la place St Bruno

Les théatres

 

Avant le théatre 145

Avant le théatre 145

Le théatre 145 en 2015

Le théatre 145 en 2015

Théatre de poche

Théatre de poche

Les Cinémas

Il n'y a en plus. Le dernier, cinéma Le Stendahl (angle rue Abbé Grégoire et Cours Berriat) a fermé vers 1985. Depuis, il n'y a plus d'autres solutions que d'aller au centre pour se faire une toile ou de rester devant son PC ou sa TV.

 

Cinéma L'Odéon ( années 30) devenu Cinéma le PAX (milieu des années 50) puis  devenu Le Stendahl et le lieu en 2015
Cinéma L'Odéon ( années 30) devenu Cinéma le PAX (milieu des années 50) puis  devenu Le Stendahl et le lieu en 2015
Cinéma L'Odéon ( années 30) devenu Cinéma le PAX (milieu des années 50) puis  devenu Le Stendahl et le lieu en 2015

Cinéma L'Odéon ( années 30) devenu Cinéma le PAX (milieu des années 50) puis  devenu Le Stendahl et le lieu en 2015

Les anciennes usines

Bouchayet-Viallet ( fabricant de conduites forcées destinées aux barrages)
Le site était tellement étendu qu'il est devenu un quartier dans le quartier après sa réhabilitation entre 2000 et 2010
Entrée du site Bouchayer-Viallet coté cours Berriat - square des fusillés

Entrée du site Bouchayer-Viallet coté cours Berriat - square des fusillés

Anciens bureaux de l'entreprise Bouchayer

Anciens bureaux de l'entreprise Bouchayer

Halle Rebattet - devenue un bar-restaurant

Halle Rebattet - devenue un bar-restaurant

Une rue dans le site Bouchayer - A fond, le casque du Neron ( dans la Chartreuse)

Une rue dans le site Bouchayer - A fond, le casque du Neron ( dans la Chartreuse)

 

CEMOI: (Ancienne usine de chocolat)

depuis la fermeture de la chocolaterie, c'est devenu un immeuble de bureaux d'entreprises

Ancienne usine CEMOI

Ancienne usine CEMOI

Ancienne usine CEMOI: entrée coté rue Ampère

Ancienne usine CEMOI: entrée coté rue Ampère

Ancienne usine CEMOI

Ancienne usine CEMOI

Ancienne usine CEMOI - vue arrière du batiment

Ancienne usine CEMOI - vue arrière du batiment

LUSTUCRU : Ancienne usine de fabrication de pâtes

Il ne reste que le portail d'entrée avec 2 batiments administratifs ( de chaque coté du portail et de l'autre coté de la rue). Le reste a été transformé en immeubles d'habitation et en parc. 

 Lustucru dans les années 80 avant destruction du site.

Lustucru dans les années 80 avant destruction du site.

Ancienne entrée de l'usine Lustucru

Ancienne entrée de l'usine Lustucru

Ancien batiment administratif (rue Abbé Grégoire) reconverti en immeuble d'habitation

Ancien batiment administratif (rue Abbé Grégoire) reconverti en immeuble d'habitation

Ancien batiment administratif (rue Abbé Grégoire) reconverti en immeuble d'habitation

Ancien batiment administratif (rue Abbé Grégoire) reconverti en immeuble d'habitation

Une partie du site a été transformé en parc

Une partie du site a été transformé en parc

Autres anciens bâtiments industriels

 

Batiment de l'ancienne minoterie Armand ( partie du quartier 2003)

Batiment de l'ancienne minoterie Armand ( partie du quartier 2003)

Autre batiment de l'ancienne minoterie Armand

Autre batiment de l'ancienne minoterie Armand

Ancienne ganterie Perrin devenue une école privée

Ancienne ganterie Perrin devenue une école privée

Ancienne ganterie FISCHL

Ancienne ganterie FISCHL

Ancienne ganterie Vallier

Ancienne ganterie Vallier

Dernier batiment de la tannerie Terray ?  (rue de la mégisserie)

Dernier batiment de la tannerie Terray ? (rue de la mégisserie)

Ancien hotel particuler de la famille JOYA (rue Nicolas Chorier)

Ancien hotel particuler de la famille JOYA (rue Nicolas Chorier)

Ancienne peausserie devenue boite de nuit (cours Berriat près du Drac)

Ancienne peausserie devenue boite de nuit (cours Berriat près du Drac)

Batiment EDF (entre autoroute et rue Diderot)

Batiment EDF (entre autoroute et rue Diderot)

Quelques petites rues à l'intérieur du quartier

 

Rue du Drac

Rue du Drac

Rue Parmentier

Rue Parmentier

Rue  Ampère

Rue Ampère

Une maison rue Buffon

Une maison rue Buffon

 Rue Mozart : Un ancien atelier ou garage reconverti en habitation

Rue Mozart : Un ancien atelier ou garage reconverti en habitation

Chemin / allée des Tournelles avec une ancienne usine occupée en partie par l'association de mécanique auto Les Galapiats

Chemin / allée des Tournelles avec une ancienne usine occupée en partie par l'association de mécanique auto Les Galapiats

Chemin / allée des Tournelles

Chemin / allée des Tournelles

Rue Sully

Rue Sully

 Traverse de l'Ile

Traverse de l'Ile

 Croisement rue d'Alembert- cours Berriat

Croisement rue d'Alembert- cours Berriat

Cours Berriat - arrê le Magasin

Cours Berriat - arrê le Magasin

Voie de chemin de fer 'ancienne limite entre les quartiers plus bourgeois du centre historique et l'ancien quartier ouvrier Chorier Berriat Saint-Bruno

Voie de chemin de fer 'ancienne limite entre les quartiers plus bourgeois du centre historique et l'ancien quartier ouvrier Chorier Berriat Saint-Bruno

Quelques petites curiosités

Un batiment art-Déco sur la rue Diderot (pas fréquent ce type d'immeubke dans ce quartier)

Un batiment art-Déco sur la rue Diderot (pas fréquent ce type d'immeubke dans ce quartier)

Une cité HLM en brique (construite entre 1985 et 1990) à la limite d'Europole

Une cité HLM en brique (construite entre 1985 et 1990) à la limite d'Europole

Une immeuble rococo entre les anciennes ganterie  Perrin et Vallier à la limite du quartier de l'Aigle

Une immeuble rococo entre les anciennes ganterie Perrin et Vallier à la limite du quartier de l'Aigle

Les parcs et espaces verts du quartier

 

Espace de Madrid (vers rue Nicolas Chorier)

Espace de Madrid (vers rue Nicolas Chorier)

Parc Perrin : à la place des établissements VALISERE

Parc Perrin : à la place des établissements VALISERE

Autre vue du Parc Perrin

Autre vue du Parc Perrin

Square des fusillés (angle cours Berriat- Rue Ampère)

Square des fusillés (angle cours Berriat- Rue Ampère)

Square des fusillés

Square des fusillés

Parc Marliave (rue Max Dormoy)

Parc Marliave (rue Max Dormoy)

Parc Marliave

Parc Marliave

Parc Marliave

Parc Marliave

Frontière avec Fontaine : Ponts et rivière

 

pont aux arches ur le Drac construit en 1938 en remplacement du pont suspendu.. La ligne A du tramway passe dessus .C'est la frontière naturelle entre le boboland du quartier Berriat et le cocoland de Fontaine (municipalité communiste depuis 1947).

pont aux arches ur le Drac construit en 1938 en remplacement du pont suspendu.. La ligne A du tramway passe dessus .C'est la frontière naturelle entre le boboland du quartier Berriat et le cocoland de Fontaine (municipalité communiste depuis 1947).

Vue sur la montagne du Neron (à gauche) et du Rachais (à droite). Au milieu le colde Clémencières. Vue sur le pont automobile voisin. (qui a remplacé le pont aux arches pour la circulation auto en 1986). Un 3ème pont (en aval) dit pont du Vercors relie le quartier Berriat à Fontaine.

Vue sur la montagne du Neron (à gauche) et du Rachais (à droite). Au milieu le colde Clémencières. Vue sur le pont automobile voisin. (qui a remplacé le pont aux arches pour la circulation auto en 1986). Un 3ème pont (en aval) dit pont du Vercors relie le quartier Berriat à Fontaine.

Passage piétonnier et piste cyclable sur le pont avec arrivée en descente sur le cours Berriat

Passage piétonnier et piste cyclable sur le pont avec arrivée en descente sur le cours Berriat

Arrivée du pont aux arches  en descente sur le cours Berriat

Arrivée du pont aux arches en descente sur le cours Berriat

l'autoroute au bord du Drac

l'autoroute au bord du Drac

Les autre épisodes :

 

 

Commentaires

T
malgrès tout ces et sa seras toujours le quartier de mon enfance et j ai 73 ans. de1942 a1959 avez vous connu le bar marseillais avec comme proprietaire mme et monsieur brunel et leurs fils daniel et jean claude
Répondre
J
Le PMU qui était à l'angle Rue d'Alhembert - cours Berriat ?
S
Le quartier Saint Bruno était un quartier agréable en quelques c'est devenu une zone ou on croise des dealers et des voyoux.
Répondre
J
Le 36, c'est entre le cours berriat et la rue nicolas choriet. Le 60, c'est peut_etre un immeuble neuf aujourd'hui près du croisement avec la rue nicolas choriet aussi
T
peut etre a l époque je ne jouait pas mais j ai beaucoup regarder la télè on ne pouvais la voir que dans les cafes<br /> j ai habité au numéros 36 et 60 rue d alembert
J
Bonsoir,<br /> Place saint_Bruno et ses alentours,et maintenant square des fusillés , je rajouterai à Fontaine de l'autre coté du Drac les places des Fontainades et Maisonnat , c'est devenu les lieux ou l'on croisent les gibiers de potences que sont les dealers et autres voyous. Très pratique la ligne A du Tram pour organiser ce type de trafic. Et cela ne risque pas de changer . Les moyens de la police nationale sont concentrés dans les ZSP (villeneuve, Mistral...)et c'est pour cela qu'un certain nombre de lascars migrent sous des cieux plus cléments. Pour la municipalité grenobloise , ce n'est pas leur priorité , elle préfère le traitement et la mixité sociale, foutaises qui ont fait la preuve de leur inefficacité en de nombreux lieux . Malgré cela et une bétonisation à outrance (ça aussi, ça ne va pas s'améliorer) , il reste quand même pas mal de lieux sympas dans ce quartier