Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GRENOBLE - la ville et sa région Plans, photos et images

16 articles avec grenoble aun cours des siecles

Grenoble - les années 70 - Mutations et désillusions

jean martin
Grenoble - les années 70 - Mutations et désillusions
Grenoble - les années 70 - Mutations et désillusions

Vue de Grenoble depuis Corenc à la bordure du massif de la Chartreuse. A l'arrière plan , le Vercors Depuis 1965, La gauche non communiste avec à sa tête le maire Hubert Dubedout tient fermement les rênes de Grenoble. Les investissements colossaux réalisés pour les jeux Olympiques de 1968 ont permit à la ville d'effectuer un bond en avant et d'alimenter le mythe d'une ville dynamique et attractive. Les faits politiques marquant (1971-1983) L'élection municipale de 1971 à Grenoble fut le remake de celle de 1965 : Une liste de droite , une liste communiste et une liste de gauche non communiste. Sans...

Grenoble au moyen-age (476-1349)

jean martin
Grenoble au moyen-age (476-1349)
Grenoble au moyen-age (476-1349)

Le Dauphiné état féodal Les royaumes barbares qui ont émergé sur les décombres de l'empire romain d'occident ,Wisigoths en Espagne et dans le sud de la France, Francs et Burgondes en Gaule, Lombards en Italie ouvrent une longue période de ténèbres en Europe de l'Ouest. Il faudra attendre la renaissance soit environ 1000 ans pour que les lumières de la civilisation reviennent sur le continent européen. Les francs et les burgondes se disputent la région du Dauphiné. En 534, à la bataille d'Autun, les armées franques écrasent les burgondes et s'emparent de leur royaume. Peuple plutôt belliqueux, les...

Grenoble sous l'ancien régime (XVII ème siècle et XVIIIème siècle)

jean martin
Grenoble sous l'ancien régime (XVII ème siècle et XVIIIème  siècle)
Grenoble sous l'ancien régime (XVII ème siècle et XVIIIème siècle)

La paix civile est maintenant revenu dans le royaume de France grâce à l'action du roi de France Henri IV et son ministre Sully. Dans le Dauphiné et à Grenoble, il délègue son pouvoir royal à François de Bonne, duc de Lesdiguières. Au début du XVIIème siècle Grenoble oscille entre 10 000 et 15 000 habitants. Les Lesdiguières (XVII ème siècle) François de Bonne (portrait ci-dessus) , devenu lieutenant-général du Dauphiné par la grâce du roi de France Henri IV repousse plusieurs invasions savoyardes en 1591 lors de la bataille de Poncharra, en 1597 à Fort-Barraux et en 1617. Bien qu'ancien huguenot,...

Grenoble - Révolution et premier empire (1789-1815)

jean martin
Grenoble - Révolution et premier empire (1789-1815)
Grenoble - Révolution et premier empire (1789-1815)

Plan de Grenoble en 1780 Fin du XVIIIème siècle, la monarchie absolue, régime politique en vigueur depuis près de 800 ans (avènement de Hugues Capet en 987) entre dans une grave crise politique. Et l'état n'a plus de sous en caisse à cause de son train de vie,de l'aide apportée aux américains pendant leur guerre d'indépendance contre les anglais et des séquelles de la crise économique depuis les mauvaises récoltes de 1788. Mai 1788 Grenoble petite ville de 25 000 âmes, capitale de la province du Dauphiné est saisie d'une forte agitation en ce milieu de printemps 1788. Les prérogatives du parlement...

Exposition de la houille blanche en 1925

jean martin
Exposition de la houille blanche en 1925
Exposition de la houille blanche en 1925

Affiche de l'exposition de la houille blanche En 1923, l’organisation d’une exposition internationale consacrée à la «houille blanche» –l’énergie hydroélectrique– et au tourisme, considérés comme les secteurs d’activité les plus prometteurs du Dauphiné est conduite par la municipalité grenobloise socialiste de Paul Mistral. Cherchant un site suffisamment vaste et proche du centre-ville pour implanter l’exposition, la municipalité choisit le polygone du Génie, parc un peu sauvage, peuplé de beaux arbres, facile à transformer en un jardin ombragé mais il s'agit d'un terrain de l ' armée situé dans...

1 2 3 4 > >>